Natalie MacNeill : Un éducateur modèle en STIM épouse la curiosité naturelle des étudiants

Année : 2018 – Province : Île-du-Prince-Édouard

Transcription – Natalie MacNeill-Prix du Premier ministre 2018 pour l'excellence dans l'enseignement

[Écran noir s’estompant jusqu’à un gros plan d’une femme en situation d’entrevue sur un fond marbré. Musique de fond.]

[Légende : Natalie MacNeill, Grace Christian School]

Natalie MacNeill : Je crois sincèrement que les actions et les décisions des Canadiennes et des Canadiens doivent être basées sur leur connaissance du monde qui les entoure. Nous voulons vraiment encourager nos élèves à définir les problèmes qui sont pertinents aujourd’hui et à chercher des solutions qui seront efficaces pour leur avenir.

[Transition vers voix hors-champ avec photo de Natalie et plusieurs élèves rassemblés autour d’une ville modèle, puis retour en situation d’entrevue, suivi de la voix hors champ avec une photo de plusieurs élèves, d’un ordinateur portable, d’un petit modèle du corps humain et de plusieurs autres aides à l’apprentissage, puis retour en situation.]

Natalie MacNeill : Pour moi, un environnement d’apprentissage idéal en est un où tous les besoins et toutes les préférences d’apprentissage sont pris en compte. C’est aussi un environnement d’apprentissage où les élèves sont invités à s’engager dans un apprentissage collaboratif, basé sur l’investigation. Dans ma salle de classe, vous verrez souvent les élèves explorer des enjeux du vrai monde. Alors, par exemple, nos élèves ont récemment étudié ce que c’est que de vivre avec la démence. Par la suite, ils se sont fait demander de concevoir de façon collaborative un produit qui pourrait permettre à une personne ou à l’aidant d’une personne souffrant de démence d’obtenir une solution efficace. Ils continuent à m’impressionner avec ce qu’ils sont capables de produire en tant qu’élèves de 5e et 6e année.

[Transition vers voix hors champ avec photos d’un garçon et d’une fille travaillant avec un kit de robot Lego, et de deux élèves avec une machine complète en Lego devant des ordinateurs portables, avec Natalie en arrière-plan, alternant avec Natalie parlant en situation d’entrevue.]

Natalie MacNeill : La technologie joue un rôle important dans le développement de la prochaine génération de chefs de file performants, de penseurs et d’innovateurs canadiens. Dans ma salle de classe, nous combinons souvent les technologies. Nos élèves de prématernelle jusqu’à ceux de 12e année apprennent à coder. Ils sont exposés aux bases de la programmation informatique et de la robotique. Je crois aussi, par contre, que les élèves ne doivent pas seulement avoir accès à la technologie, ils devraient en fait devenir des participants actifs dans la création de la technologie qui change leur avenir.

[Transition vers Natalie qui fait une présentation aux autres lauréates et lauréats, debout au podium, devant un écran.]

Natalie MacNeill : Alors, pour cette raison, nos élèves apprennent à utiliser la technologie pour organiser, analyser, critiquer, synthétiser et communiquer de l’information dès l’âge de 4 ans, alors qu’ils relèvent des défis du monde réel et qu’ils identifient des solutions possibles.

[Retour sur Natalie parlant en situation d’entrevue alternant avec la voix hors champ accompagnée d’une photo d’une fille avec des écouteurs parlant dans un micro et d’un garçon avec un écouteur auriculaire regardant l’écran d’un ordinateur en arrière-plan.]

Natalie MacNeill : Ils n’ont pas peur d’allumer une pièce d’équipement informatique ou de plonger dans ce prochain grand défi. Ils y vont, tout simplement.

[Natalie parlant en situation d’entrevue alterne avec la voix hors champ accompagnée de photos, comme suit : un garçon souriant assis à un bureau ; et trois élèves debout avec un présentoir de projet.]

Natalie MacNeill : Je suis sincèrement reconnaissante d’avoir la chance d’exercer la profession d’enseignante. Nos élèves passent plus de 16 000 heures à l’école de la maternelle à la 12e année, alors nous devons ressentir l’obligation d’équiper nos élèves avec les outils nécessaires et la certitude qu’ils sont vraiment équipés pour devenir de futurs visionnaires.

[Fondu au noir.]

[Changement de plan sur un écran blanc sur lequel apparaît le PCIM du gouvernement du Canada suivi du mot symbole « Canada »]

Lauréate d'un Certificat d'excellence

Natalie MacNeill

Grace Christian School
50 Kirkdale Road
Charlottetown, PE C1E IN6

Téléphone de l'école : 902-628-1668
Site Web de l'école : www.gcspei.ca (anglais)
Twitter : @namacneill

Années et matières : Mathématiques, langues, histoire, 5e et 6e années, sciences, toutes les années du primaire

À titre d'enseignante motivée et enthousiaste passionnément engagée dans la préparation des étudiants aux demandes de la citoyenneté mondiale du 21e siècle, Natalie MacNeill stimule ses étudiants autant qu'elle-même à la poursuite du savoir.

Méthode d'enseignement

Natalie perçoit son rôle comme l'habilitation de ses étudiants en misant sur leur curiosité naturelle et en les dotant des instruments nécessaires pour favoriser le goût d'apprendre. Elle souhaite également qu'ils soient capables d'automotivation pour répondre à la question qui suit et relever le prochain gros défi.

Dans la classe

  • Elle introduit la technologie comme outil d'apprentissage : Hour of Code engage les étudiants en informatique et dans les fondements du codage, tandis que Scratch leur permet de coder leurs propres histoires; Lego WeDo et LittleBits leur donnent l'occasion d'acquérir des compétences en conception et en mathématiques par la construction de modèles 3D et des objets
  • Elle laisse les enfants répondre aux questions qui les intriguent : les projets de recherche « Genius Hour » amènent les étudiants à explorer des sujets comme la préparation aux ouragans et les soins vétérinaires, le tout parce que ça les intéresse
  • Elle offre des occasions d'apprentissage coopératif fondé sur des projets : le projet Histoire de l'Île amène les étudiants à explorer le passé de l'Île-du-Prince-Édouard au moyen de la narration vidéo et numérique; Maison de rêve entraîne des équipes d'étudiants dans la planification, la conception et la construction d'une résidence au budget fixe
  • Elle inculque l'importance du service et de l'engagement communautaires : une mini élection amène les étudiants à rédiger la plateforme des partis pour régler les problèmes qui les préoccupent en tant que jeunes Canadiens, à concevoir le matériel de campagne et à analyser les statistiques des bureaux de vote; une unité sur la démence a conduit des jeunes à vivre les réalités de la maladie d'Alzheimer liée à l'âge grâce à une simulation, après quoi ils ont conçu et commercialisé des produits pour régler les difficultés qu'ils avaient cernées

Réalisations exceptionnelles

  • Les étudiants sont reconnus, tant au palier provincial que national, pour leur travail sur des sujets de STIM; en 2017, Natalie a dirigé une équipe de quatre étudiants (seul un sur deux représentait le Canada) à la Compétition internationale Future City à Washington, D.C. En 2018, elle a réussi à mener la seconde équipe à la même compétition d'ingénierie
  • Elle a monté et exécuté la totalité du programme de sciences pour l'ensemble de l'école primaire
  • Elle est reconnue comme modèle pour l'enseignement des STIM à son école et à travers le Canada atlantique
  • Elle a assisté au Forum des enseignantes et des enseignants sur la démocratie parlementaire en 2016

Commentaires élogieux

« Mme MacNeill a recours à des méthodes novatrices et créatives pour aider les enfants à comprendre les concepts qu'ils doivent apprendre, de même que les choses importantes à l'extérieur de la classe. ... Elle les aide à devenir les chefs de file et les innovateurs de demain. »

Des étudiants
Date de modification :