Timothy Stephenson : Un champion de l'environnement stimule le goût des sciences chez ses étudiants

Année : 2018 – Province : Colombie-Britannique

Transcription – Timothy Stephenson-Prix du Premier ministre 2018 pour l'excellence dans l'enseignement

[Écran noir s’estompant jusqu’à un gros plan d’un homme en situation d’entrevue sur un fond marbré. Musique de fond.]

[Légende : Tim Stephenson, Walnut Grove Secondary School]

Timothy Stephenson : Le facteur numéro un qui contribue vraiment à l’apprentissage des élèves est leur niveau de confort dans la salle de classe. S’ils sont dans la salle de classe et se sentent à l’aise, ils vont apprendre. Et je pense que si je peux leur donner cette impression, j’ai fait mon travail et ils vont partir en apprenant.

[Tim parlant en situation d’entrevue alterne avec la voix hors champ accompagnée de photos, comme suit : Tim debout devant des élèves dans une salle de classe, tenant les modèles de deux planètes, chacun sur un bâton ; et Tim et deux élèves regardant et pointant vers plusieurs aquariums.]

Timothy Stephenson : Quand les élèves entrent dans ma salle de classe, je veux qu’ils comprennent tout de suite : « Ce ne sera pas ce à quoi vous vous attendez.” Je veux que les élèves sachent que je veux les entendre. Je veux leur demander : “Comment ça va ? Comment s’est passée ta journée ? »

[Tim parlant en situation d’entrevue coupe vers la voix hors champ avec une vidéo de Tim écoutant les autres lauréates et lauréats qui parlent et ensuite, une photo de Tim et trois élèves regardant une structure qu’ils ont faite.]

Timothy Stephenson : Chaque cours que je donne est une continuation du précédent. Il ne s’agit pas d’une série de leçons individuelles. Ils reviennent en s’attendant à reprendre là où nous nous sommes arrêtés, et c’est une interaction continue, c’est un dialogue entre nous. Et je m’assois, et j’écoute, et je dis : « Tu es un garçon de 14 ans en 9e année ! Écoute ce que tu dis ! » Des commentaires incroyables qui ressortent que vous ne pouvez tout simplement pas croire… vous devez vous rappeler que ce sont de jeunes enfants.

[Tim parlant en situation d’entrevue coupe vers la voix hors champ avec des photos, comme suit : la salle de classe de Tim décorée avec créativité ; Tim debout avec des modèles de planètes devant l’écran, les élèves écoutant ; gros plan d’une main tenant un stylo écrivant sur un pupitre en bois déjà couvert d’égratignures et d’écriture. Transition vers une courte vidéo de Tim parlant aux autres lauréates et lauréats, puis retour à Tim parlant dans le cadre de l’entrevue pour conclure.]

Timothy Stephenson : Si je devais créer l’espace parfait pour que les élèves apprennent, j’ai toujours imaginé un apprentissage très organique. J’adore quand les élèves écrivent sur le pupitre. Je pense que c’est.... Je pense que c’est quelque chose presque... ils ont l’impression de faire quelque chose de mal, mais la réalité est qu’ils voient grand. Il faut que ce soit un endroit où les élèves aiment venir. Ils savent ce qui va se passer aujourd’hui. “J’ai hâte d’y être”. Ce ne sont pas nécessairement les outils. Ce sont les gens. C’est ça l’espace d’apprentissage parfait.

[Transition vers le gros plan d’un clavier et d’un écran d’ordinateur portable, avec voix hors champ, puis alternance entre Tim parlant en situation entrevue et voix hors champ accompagnée de vidéo et de photos, comme suit : gros plan d’un téléphone intelligent dans la main de quelqu’un, qui ouvre alors Twitter ; le fil Twitter de Tim défilant sur l’écran d’ordinateur ; Tim avec les modèles de planètes dans sa salle de classe.]

Timothy Stephenson : La technologie, pour moi, c’est ça : Si les enseignants n’ont pas de présence en ligne, je pense qu’ils en ont besoin, parce que c’est là que se trouvent les informations les plus récentes. Les enseignants devraient être sur Twitter. Si vous suivez les bonnes personnes, vous aurez accès à l’information la plus récente et la plus importante dans votre domaine. Vous devez repartir à zéro. Il faut que ce soit vous. Ça ne peut pas être les ressources de quelqu’un d’autre. Rangez les manuels scolaires. Débarrassez-vous des classeurs. Développez votre propre matériel. Développez votre propre expertise. Parlez aux enfants à un niveau auquel ils peuvent se connecter. Vous savez, vous voulez enseigner avec les élèves, leur poser des questions aussi. Et ce sont des choses que.... vous aurez une bonne carrière si vous entrez dans votre domaine et restez à jour.

[Fondu au noir.]

[Changement de plan sur un écran blanc sur lequel apparaît le PCIM du gouvernement du Canada suivi du mot symbole « Canada »]

Lauréat d'un Certificat d'excellence

Timothy Stephenson

Walnut Grove Secondary School
8919 Walnut Grove Drive
Langley (Colombie-Britannique)  V1M 2N7

Téléphone de l'école : 604-882-0220
Site Web de l'école : http://wgss.ca/ (anglais)

 

Années et matières :  Sciences 9e, astronomie 11e, chimie 12e

Chacun est un scientifique né, de dire M. Stephenson. Dans son travail d'enseignant et de chef de département, il organise l'enseignement des sciences afin d'encourager les étudiants à vivre la science 24 heures par jour. En même temps, il est partisan des technologies de l'information et des communications et écrivait déjà sur leurs avantages dès le début des années 1990.

Méthode d'enseignement

Tim cherche à détruire l'idée que la science n'est que pour « les plus brillants des brillants » en l'animant avec de véritables histoires qui traitent de la science, en discutant plutôt qu'en donnant un cours, et enseignant à tous qu'ils peuvent et devraient s'engager en science puisqu'elle touche tous les aspects de la vie.

Dans la classe

  • Il encourage les étudiants à se sentir chez eux avec la science : ces derniers apprennent à voir les panneaux solaires, les batteries au lithium et les télescopes comme des outils familiers et utiles pour apprendre puisqu'ils sont là dans la classe avec eux
  • Il élargit les occasions d'apprendre au-delà de la classe : ses histoires SnapChat sur la chimie et l'espace stimulent les étudiants qui discutent de science dans les corridors; en suivant son compte Twitter, ils restent au fait des grands événements mondiaux; ses soirées d'étoiles ramènent les étudiants à l'école le soir pour étudier le ciel
  • Il encourage les moments « Eureka » grâce à des projets pratiques : les étudiants de 9e surveillent un ruisseau local, tandis que ceux de 12e agissent comme mentor et conseillers sur la chimie de l'eau; les étudiants utilisent quatre aquariums de l'école pour la recherche et les expériences relatives à la température et à la qualité de l'eau des océans
  • Il intègre la conscience écologique aux sciences : les étudiants apprennent les techniques de mesure de la pollution de l'air; des conférences rassemblent étudiants et spécialistes de l'environnement pour discuter de sujets scientifiques; les équipes vertes d'étudiants travaillent à faire de l'école un chef de file en matière d'environnement

Réalisations exceptionnelles

  • Il a créé le seul cours d'astronomie du district scolaire que les étudiants suivent en masse; ce cours a mené à des occasions d'information du public; Tim est maintenant président de l'éducation de la Société royale d'astronomie de Vancouver
  • Inspirés par Tim, des étudiants ont lancé le Club d'ingénierie; ils se rencontrent périodiquement après l'école pour transformer un article en plastique à usage unique en moules et en faire des pièces de créations qu'ils conçoivent et fabriquent
  • Il a coordonné des excursions fondées sur la science à Hawaï pour enseigner aux étudiants la géologie, l'astronomie, la biologie marine et l'agriculture, et l'histoire et la culture de cette île
  • Il a été conférencier à un événement local de TEDx pour souligner l'importance des enseignants, de l'avenir immédiat des sciences de l'environnement et de la joie d'apprendre

Commentaires élogieux

« [M. Stephenson] est un modèle qu'admirent plusieurs étudiants, moi compris, non seulement comme enseignant, mais comme un véritable éducateur qui nous guide alors que nous explorons les nombreuses expériences qu'offre la vie. »

Un étudiant
Date de modification :