Archivé — Cheryl Benedict

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Année : 2008 – Province : Nouvelle-écosse

Lauréate d'un Certificat d'honneur

Wee Care Developmental Centre
5217, rue Young
Halifax (Nouvelle-écosse) B3K 6A6

Téléphone : 902-455-1081
Télécopieur : 902-455-1081
Courriel : administration@weecareforkids.ca
Site Web : http://weecareforkids.ca

Type d'établissement et discipline : Centre intégré de la petite enfance, enfants de 3 à 5 ans.

Démarche éducative

Élaborer des programmes appropriés au développement et les mettre en œuvre, et trouver les ressources nécessaires pour maximiser les aptitudes de chaque enfant.

Soutien au développement de l'enfant

  • Travailler avec des enfants ayant une grande variété de besoins (paralysie cérébrale, syndrome de Down, spina bifida, syndrome de William, nanisme, troubles de l'ou e ou de la vision, retards généraux), ou qui ont vécu un traumatisme tel qu'un accident de la route ou l'encéphalite.
  • Utiliser des méthodes alternatives de communication telles que le langage des signes, le braille et la communication non orale, par images et par commutateur, afin de permettre aux enfants qui pourraient ne jamais tre en mesure de communiquer verbalement d'ouvrir leur monde.

Engagement auprès des parents, des familles et de la collectivité

  • Lorsque le centre a été détruit par un incendie en 1991, Madame Benedict s'est jointe ses coll gues et la communauté pour trouver un aménagement temporaire, obtenir du financement pour la construction d'un nouvel édifice et, la nouvelle installation pr te six ans plus tard, déplacer en douceur le centre son nouvel emplacement.

Commentaires élogieux

« Nous avons rencontré Cheryl lorsque notre fils se remettait d'une encéphalite, qui l'a fait régresser au stade de bambin. Lors de son premier jour au centre, il se promenait sans but. Nous nous souvenons que Cheryl avait alors dit : « Il doit tout simplement réapprendre à jouer, puis tout reprendra son cours normal. » À l'époque, cela semblait si simple et impossible à la fois. Mais Cheryl avait raison…» Parent

« Cheryl trouvera toujours une façon d'inclure tous les enfants aux activités et aux expériences d'apprentissage. » Collègue